Les filtres HEPA

Les filtres HEPA combattent efficacement les acariens, le pollen, les bactéries et les virus.

Qu’est-ce qu’un filtre HEPA ?

Un filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air) ou filtre absolu permet de filtrer et donc de saisir les polluants atmosphériques tels que la pollution particulaire et biologique. Le filtre HEPA est constitué de fibres de verre comme matériaux filtrant mais aussi du papier offset, du film d’aluminium et des plaques de séparation. Un caoutchouc de silicone sans odeur est utilisé. Les fibres sont tissé de manière à pouvoir arrêter toutes les particules fines inférieures à 0,3 micron en agissant comme une membrane au passage des bactéries.

C’est-à-dire il permet de capturer les allergènes (acariens/pollen), les bactéries et les virus (comme le COVID-19).

Cette appellation est une norme définie par les standards Européens EN 1822 et EN ISO 29463 qui décompose les filtres en 3 familles dont le « HEPA ». Ainsi tout filtre pouvant filtrer au moins 99,97% des particules fines de diamètre supérieur ou égal à 0,3 µm (micromètre) en une seule filtration peut être considéré comme telle. C’est-à-dire que sur 10 000 particules fines le filtre retient au moins 9 997 particules.

Pourquoi utiliser un filtre HEPA ?

Les filtres HEPA peuvent être fortement recommandés pour les personnes allergiques, asthmatiques, mais aussi pour les personnes habitant dans des régions ou la pollution aux particules fines est fortement élevée.

Ils permettront de filtrer le pollen, les spores de moisissure, les particules fines, la poussière de la maison ainsi que les bactéries hors de l’air ambiant. Les filtres HEPA sont très intéressants car ils permettent de capturer les particules de 0,3 µm qui sont les plus difficiles à filtrer.

De plus l’efficacité des filtres HEPA a été prouvé du fait de leurs utilisation dans les blocs opératoire, poste de sécurité microbiologique mais aussi dans des salles propres soit pour la microélectronique.

Filtres HEPA

D’autres filtres connus sous le nom « ULPA » ont une filtration plus performante, mais leur haute filtration ralentit le débit d’air purifié. Si nous expliquons avec des chiffres cela se traduit par le fait que si nous prenons un purificateur avec un débit d’air de 500 m3/heure la filtration sera de 120 m3/heure avec un filtre HEPA 13, et diminue à 100 m3/heure avec un filtre HEPA 14.

Une étude de l’ANSES a démontré que les filtres à partir du niveau 13 était capable de capturer les micro-gouttelettes et les particules sèches inférieur à un micron soit ce qui s’échappent des masques.

C’est pour cela que nous proposons avec nos purificateurs des filtres HEPA de catégories H13 et H14.

Comment fonctionne un filtre HEPA ?

 Ces filtres utilisent le flux d’air pour capturer les particules grâce à trois techniques:

  • Par impact 

Procédé qui permet d’attraper les plus grosses particules (>1 μm) en les emprisonnant directement dans les fibres du filtre. Elles sont suffisamment grosses pour que le filtre ne les rejette pas.

L’espacement entre les fibres est faible alors que le flux d’air est élevé, les impacts vont donc s’augmenter.

  • Par interception

Ce procédé concerne les particules de taille moyenne (<0,1 μm) qui vont suivre leurs flux d’air mais du fait de leur inertie il est possible qu’elles s’en écartent. Alors les fibres de verre vont les intercepter avant qu’elles ne passent à travers. (Principe de Van der Waals)

  • Par diffusion

C’est le processus pour les particules plus fines c’est à dire inférieur à 0,1 μm. Elles ont un comportement irrégulier cela signifie qu’elles se déplacent rapidement et ont une trajectoire aléatoire (Mouvement brownien). Du fait de leurs comportements, elles vont se mêler aux fibres du filtre, et se retrouve donc capturer toujours via le principe de Van der Waals.

A comparaison avec un masque FFP2, le masque lui va protéger des particules de diamètre 0,6 μm, le filtre HEPA est plus performant et offre une meilleure filtration.

Avant le filtre HEPA on y trouve un pré filtre qui permet de capturer les microparticules plus grosses comme les poils, les poussières. C’est le premier système de filtration qui va permettre de prolonger la durée de vie des filtres en aval.

La limite des 0,3 micron

Malgré le test DOP (Dispersed Oil Particulate) qui consiste à introduire des particules infimes d’huile de 0,3 micron, permettant de mesurer le pourcentage de filtration à l’entrée du purificateur et à la sortie, pour connaître le taux de particules captées.

Ce dernier ne peut tester la filtration pour des particules inférieures à 0,3 micron alors qu’elles sont les plus présentes dans les logements.

Il est généralement affirmé que les filtres HEPA ne peuvent capturer que des particules de 0,3 μm ou plus, ceci est une information inexacte. Cela est juste lié au fait que ce sont les plus difficile à capturer, et donc cette barrière des 0,3 μm sert de repère pour mesurer l’efficacité.

Cependant, les filtres HEPA peuvent en effet capturer des particules aussi faibles que 0,01 μm. Une étude de la NASA en 2016 l’a prouvé très clairement. Cela montre que les filtres HEPA sont très efficace pour capturer un pourcentage très élevé de nanoparticules ainsi que des particules plus grosses de plus de 0,3 μm.

Comment entretenir mon filtre ?

Il est fortement recommandé de renouveler le filtre tous les 6 mois ou en fonction de l’indicateur d’usure du filtre (suivant le modèle) car son efficacité diminue de 25% dans un environnement peu pollué et donc le remplacement de celui-ci permet de maintenir une qualité de filtration optimale. Notre purificateur indique le moment auquel le changement de filtre est nécessaire.

Les filtres HEPA sont faciles d’entretien, de manière générale nous conseillons un nettoyage à l’eau claire, mais il est possible d’appliquer un produit stérilisateur sur le filtre pour effectuer l’entretien

A la maison, au bureau, en voiture… Pour les petits espaces comme pour les plus grands… AIRsoft, c’est une gamme complète de purificateurs d’air, capables de répondre à tous les besoins, pour tous les budgets.